AMBASSADEURS

AMBASSADEURS

Chaque édition, une personnalité de la musique ancienne devient l’ambassadrice de cette journée. Nous sommes ravis d’avoir Olga Pashchenko, spécialiste des claciers anciens, comme ambassadeur Early Music Day 2021 !

AMBASSADEUR 2021

OLGA PASHCHENKO : SPÉCIALISTE DES CLAVIERS ANCIENS
Olga Pashchenko est l’une des claviéristes les plus polyvalentes d’aujourd’hui, de l’orgue et du clavecin au piano-forte et au piano moderne, faisant preuve d’une personnalité passionnée, d’une sensibilité et d’une virtuosité sur l’important répertoire qu’elle interprète sur ces différents claviers. 

Elle débute ses études musicales à l’âge de 6 ans à Moscou où elle est née. Elle étudie au Conservatoire d’État Tchaïkovski de Moscou avec Alexei Lubimov (piano-forte et piano moderne), Olga Martynova (clavecin) et Alexei Schmitov (orgue).

Par sa capacité à passer d’un instrument à l’autre avec talent et sensibilité, Olga incarne parfaitement l’équilibre entre virtuosité, créativité et conscience historique, ce qui en fait l’ambassadrice idéale pour la Journée de la musique ancienne.

«La JMA célèbre la musique ancienne, notre mode de vie et nos rêves en tant qu’interprètes et publics HIP. Elle célèbre aussi l’approche que nous préconisons : essayer, de toutes nos forces, de comprendre les sources et les conceptions des compositeurs, et de les interpréter au 21ème siècle en prenant en compte le contexte historique.

C’est pour moi une joie que d’avoir été choisie comme ambassadrice par le REMA, en cette période d’incertitude mondiale. Je suis honorée de pouvoir promouvoir l’importance de la musique ancienne, en rendant plus accessibles les différentes sonorités des instruments d’époque, et en encourageant à reprendre nos forces et notre vivacité, tout comme la musique ancienne nous insuffle la vie avec son pouvoir restaurateur. »

En 2020, elle a sorti deux albums dédiés à la musique de Beethoven avec Alpha Records (Variations sur des chansons folkloriques avec la flûtiste Anna Besson et Vanitas avec le chanteur Georg Nigl) et s’est produite avec ce répertoire, les claviers historiques permettent des concerts intimes avec un  public réduit. Elle vient également de sortir deux des Concerti pour piano de Mozart avec Il Gardellino.

AMBASSADEUR 2020

 
 
 

RACHEL PODGER: VIOLONISTE BAROQUE
“Rachel Podger, la virtuosité inégalable du violon baroque” (The Times) s’est imposée comme une interprète majeure du repertoire baroque pour violon. Egalement une programmatrice inventive, Rachel Podger a fondé le Brecon Baroque Festival et l’ensemble Brecon Baroque.
“La reconnaissance et la diffusion de la musique ancienne sont la grande motivation de ma carrière, et je serai particulièrement fière de porter l’emblème de la Journée de la Musique Ancienne dans la suite de ma vie d’enseignante et d’interprète, avec l’espoir que la musique continue de créer de l’harmonie et de combler les fossés entre les gens.”

 

Rachel Podger est actuellement en residence à Wigmore Hall pour la saison 2019-2020, pour des concerts consacrés à Bach en solo, en duo avec Kristian Bezuidenhout et avec Brecon Baroque. Elle travaille également avec Christopher Glynn pour des concerts et un enregistrement des sonates de Beethoven, et sera l’interprète de trois sonates inachevées jusque là de Mozart, pour leur première mondiale.

Rachel Podger a été la première femme à recevoir le Royal Academy of Music/Kohn Foundation Bach Prize en 2015; elle fut également Artiste Gramophone de l’année 2018. Elle a reçu pour ses enregistrements de nombreuses distinctions : deux Baroque Instrumental Gramophone awards, le Diapason d’Or de l’ensemble baroque de l’année 2012, et deux BBC Music Magazine awards.

 

regarder l’interview >

AMBASSADEUR 2019

JEAN RONDEAU: CLAVECINISTE
Jean Rondeau se forme au clavecin avec Blandine Verlet pendant plus de 10 ans, suivi d’une formation en basse continue, orgue, piano, jazz et improvisation, et direction d’orchestre. Il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et obtient son diplôme avec mention, puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres.
En 2012, à 21 ans seulement, il se voit décerner le 1er Prix du Concours International de Clavecin de Bruges en 2012 ainsi que le Prix « EUBO Development Trust », attribué au plus jeune et prometteur musicien de l’Union Européenne.

UNE PASSION SANS FIN POUR LA MUSIQUE, LA DECOUVERTE

Rondeau est recherché pour la musique soliste, la musique de chambre et les orchestres dans toute l’Europe et aux États-Unis. Il se produit fréquemment avec le quatuor baroque Nevermind. En dehors de ses activités de claveciniste, il fonde l’ensemble Note Forget, qui présente ses propres compositions et improvisations au piano axées sur le jazz.
Rondeau a signé avec Erato en tant qu’artiste exclusif. Son dernier album, Dynastie, explore les concertos pour clavier de la famille Bach. En 2016, il a composé sa première musique originale pour un film, Paula de Christian Schwochow, qui a été présenté pour la première fois au Festival du film de Locarno 2016.

regarder l’interview >

AMBASSADEUR 2018

AMBASSADEUR 2017

RENE JACOBS: CONTRE TÉNOR…

René Jacobs est en 1946 à Gand en Belgique. Il commence le chant dans la cathédrale de Gand comme choriste avant de rejoindre Bruxelles. Encouragé par Gustav Leonhardt et Alfred Deller, René Jacobs poursuit ses études comme contre ténor. Il devient très vite l’un des contre ténors incontournables. Il se tourne vers l’opéra avec par exemple son interprétation dans Orfeo et Euridice de Gluck.

En 1977, il crée son premier ensemble, Concerto Vocale. Il enregistre Il Ritorno d’Ulisse in Patria et l‘Orfeo de Monteverdi. En 1983, il dirige pour la première fois l’Orontea de Cesti au festival d’Innsbruck en Autriche. Le succès est au rendez-vous. René Jacobs va enchaîner les directions de chant lyrique.

…ET CHEF LYRIQUE


Depuis les années 2000, René Jacobs multiplie les projets en tant que chef lyrique comme l’excellent Telemann : Brockes-Passion sur Harmonia Mundi, une perle pour les amateurs de musique baroque.

En 2004, Les Noces de Figaro de Mozart avec le Concerto Köln et le Collegium Vocale Gent de Philippe Herreweghe obtiennent un succès public et critique dans le monde entier. Il obtient le trophée de Gramophone et un Grammy Award pour cette interprétation.